Changement de comportement vers une société durable et désirable : l'apport des neurosciences

 

Tous publics

 

L'ADIL Information Énergie, en partenariat avec Ecobiz Drôme et l'institut négaWatt, vous a proposé une conférence originale sur les apports des neurosciences dans l'étude des changements de comportements vers une société durable et désirable :

(crédit image : Max Pixel CC0 Public Domain)

 

le mardi 18 septembre 2018 à partir de 17h30 à l'INEED à Rovaltain

 

La conférence a été intégralement filmée et enregistrée : elle est disponible ci-dessous.

 

 

Nous vous proposons également un diaporama avec les photos de la soirée :

 

DESCRIPTION DE LA CONFÉRENCE

 

Le rythme de transformation de la société contemporaine devient insoutenable pour l’individu. Ce « dépassement » détourne ou dénature les bénéfices des progrès technologiques et culturels et génère ou accélère de grands maux sociétaux : maladies chroniques, épuisement professionnel, addictions et déséquilibres comportementaux, perte de sens et de liens sociaux, individualisme et replis identitaires, violences et exclusions de masse, dérèglement climatique et pollutions…

 

Et pourtant…

Grâce aux climatologues du GIEC et à l’Accord de Paris (COP 21), à l’action d’ONG et de multiples acteurs engagés, jamais la prise de conscience sur la nécessité d’un changement rapide et profond de société n’a été aussi forte.

 

Les solutions technologiques pour une société plus sobre, ouverte, sont de plus en plus accessibles et performantes. Il émerge de nouvelles façons, plus authentiques et centrées sur l’essentiel, de travailler, vivre, consommer, se loger, enseigner, etc.

 

Les comportements restent cependant LE grand facteur limitant d’une société plus désirable, équitable et durable.

 

Pourquoi la lucidité et l’information ne suffisent-elles pas à déclencher le changement de comportement ?

Pourquoi les discours stressants ou qui focalisent sur ce que l’on risque de perdre ne sont pas propices au changement, bien au contraire risquent davantage d’induire une contre-argumentation ou du déni ?

 

Que montrent les neurosciences sur les leviers à activer pour provoquer un changement de comportement durable chez les individus ?

Tout être humain réagit à une situation selon deux modes de gouvernance : l’un, guidé par un mode mental dit « automatique », parfaitement adapté aux situations simples et connues, l’autre, correspondant au mode mental « adaptatif », pour gérer les situations nouvelles, inconnues et complexes.

 

Notre culture actuelle fonctionne principalement sur les capacités du mode mental automatique, centré sur les sensations et résultats à court terme, l’accumulation des biens de consommation, le bénéfice pour soi et la compétition sociale, alors que le mode mental adaptatif/intelligent est centré sur l’innovation, la complexité/multifonctionnalité, le long terme et l’empathie…

 

L’enjeu est donc plutôt de mettre les individus dans un état de conscience qui change leur mode mental, et leur permet de se comporter de manière raisonnée en sollicitant le cerveau préfrontal - celui de l’adaptation, la résilience, la créativité, la gestion du complexe, l’intelligence, la sérénité…

 

On conçoit donc toute l’importance pour notre société de développer largement cette intelligence humaine, dès l’école, dans le management des organisations, dans la gouvernance de nos sociétés, bref, chez « tout le monde » afin de changer les enjeux, les ambitions et projets mêmes de nos sociétés post-modernes !

 

Présentation de l'intervenant

 

Jacques FRADIN (https://www.jacques-fradin.com)

 

Fondateur de l'Institut de Médecine Environnementale, initiateur de l'Approche Neurocognitive et Comportementale

 

Docteur en Médecine, Psychothérapeute (ADELI), Comportementaliste et Cognitiviste (AFTCC), Jacques FRADIN a fondé en 1987 puis dirigé l'Institut de Médecine Environnementale (IME). En Juillet 2016, cet institut devient le Fonds IME, organisme œuvrant pour l'intérêt général et dont il assure désormais la Direction Scientifique (www.fonds-ime.fr).

 

Très engagé depuis la fin de ses études de médecine dans la prévention primaire en santé, il a progressivement développé une activité de consultance dans les domaines connexes de la prévention des risques psychosociaux (Approche Neurocognitive et Comportementale ou ANC), la qualité de vie au travail, la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises, l'accompagnement comportemental du développement et du marketing durables.

 

Actuellement, il cherche à réunir, autour de ces enjeux cruciaux, des compétences et des acteurs clés de ces vastes domaines, sur le défi : comment rendre plus désirable la société durable ?

 

Chercheur et expert auprès d’entreprises et institutions (Association Progrès du Management…), Jacques FRADIN est également auteur ou co-auteur de nombreux articles et ouvrages, allant de la publication scientifique à la vulgarisation des neurosciences, avec notamment « L’entreprise neuronale » (2001), « Manager selon les Personnalités » (2006) et « L’intelligence du stress » (2008), publiés aux Editions Eyrolles.

 

 

Entrée de l’ADIL 26

ADIL Information Énergie Maison de l'Habitat

44 rue Faventines

BP 1022
26010 VALENCE CEDEX

Tél. 04 75 79 04 13

Nous contacter

Drôme

Information énergie

dans la Drôme :

nous rencontrer

L'ADIL Information Énergie est :

Point Rénovation Info Service (PRIS)

Acteur de la Plateforme Rénov'Habitat Durable

Membre du réseau RhônAlpin des Espaces Info Énergie

Avec le soutien financier de :

L’ADIL 26, c’est aussi :